Sucre Noir – Miguel Bonnefoy


[Naufrage]
Echoué sur une plage des Caraïbes au milieu des tonneaux et des esclaves, un capitaine est farouchement agrippé à son trésor. Ce capitaine c’est Henry Morgan. Il va périr et sombrer avec l’objet de ses pilleries … Ces dernières vont alors alimenter les légendes et les espoirs pendant des siècles. C’est avec le récit de ce naufrage que débute notre histoire, et je vous avoue que je n’ai pas du tout aimé ce premier chapitre. J’ai eu un peu peur pour la suite, mais dès le deuxième chapitre on change d’époque, 300 ans plus tard, et ça devient merveilleux.

[Chasse au trésor]Intrigue & Originalité
Toute l’intrigue est basée sur la recherche de ce butin mais ce n’est pas conté comme une chasse au trésor ordinaire. Car c’est bien un conte qui nous est proposé dans lequel est narré une histoire d’homme, mais surtout de femme et de renoncements.

[Mythes et légendes]Rythme & facilité de lecture
Comme dans une chasse au trésor on se laisse guider par ce que le temps a laissé ou au contraire enfouit. Et à travers les indices, on traverse les années comme un très beau voyage. Ce conte est facile à lire, les trésors s’y succèdent mais ils ne sont pas ceux que l’on attend ou ceux que l’on croit.

[Grains de sucre]Personnages
Trois générations se succèdent dans ce roman. Hormis la quête de l’or c’est surtout les quêtes personnelles des protagonistes que l’auteur nous raconte. La quête de l’argent, mais aussi de l’amour et de la reconnaissance.

♦ Les parents Otero : ils élèvent leur fille unique dans ce petit village autonome. Ils sont enracinés dans la monotonie du quotidien quand ils voient débarquer une jeune fougueux chercheur de trésor.

♦ Serena Bracamonte née Otero : c’est une femme passionnée, par la botanique dans sa jeunesse. elle croit au grand amour et attend qu’il vienne l’arracher à sa communauté bien isolée. Loin d’être une femme passive, sa richesse à elle commencera par la culture.

♦ Severo Bracamonte : arrivé sur l’île pour trouver un trésor il sera tenté de renoncer pour une autre richesse. A la mort de ses beaux-parents il héritera des plantations et s’enrichira grâce à la fabrication du rhum.

♦ Eva Fuego : née des flammes elle fera fructifier la plantation de son père en y ajoutant tous ce que la modernité peut lui apporter. Elle deviendra alors une mairesse de domaine que rien ne pourra arrêter.

[Feu sacré]… et c’est terminé
Les trésors et ses légendes … mais surtout ses malédictions. Miguel Bonnefoy nous tient jusqu’au bout de son histoire, nourrissant l’espoir d’un côté et n’en laissant guère d’un autre. C’est vraiment une invitation au voyage qui pour autant ne fait pas que nous émerveiller, nous rappelant que aussi longtemps qu’on cherche … bien souvent on renonce …



Il manque quelques ingrédients pour que ce soit un coup de cœur mais ce livre m’a tout de même emporté. Conte, légendes, chercheurs d’or et amour … Les mots sont choisis avec justesse et les personnages décrits avec une simplicité qui nous touche. Grâce aux trois générations de chercheurs de trésors rencontrés dans ce récit on se demande encore, une fois le livre fermé, où se trouve la richesse …

Plus d’avis sur Sucre Noir

Peut être que ceci vous intéresse ?

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *